UNIVERS SOCIAL – ARTS VISUELS / Quatre éléments – Dessin – 2e cycle du primaire

LA ROUE MÉDECINE PAR LA COULEUR

PROJET

Créer une image inspirée des éléments appartenant à la roue médecine (ou roue de médecine) chez les Innus. Réaliser collectivement une roue médecine.

ROUE MÉDECINE – Gouache sur carton, 17 x 17 pouces

.

.

École Du Boisé, Sept-Îles, Qc. Classe de Julie Bond, 4e année, 2020-2021

.

Au crayons feutres :

École Du Boisé, Sept-Îles, Qc. Classe de Hélène Labonté, 4e année, 2020-2021

.

.

MATÉRIEL

LE MATÉRIEL D’ART EST FOURNI PAR ETAPMANITU

1. Papier 11 x 17 pouces (1/élève)

2. Carton blanc ou papier aquarelle coupé en pointe de tarte, 8 ½ x 8 ½ pouces (1 quart/élève)

3. Crayon mine, gomme à effacer et crayon feutre noir

4. Peinture (gouache) : jaune, bleu, rouge, noir et blanc

5. Gobelets, pinceaux (2 formats : 1 petit et 1 large/élève)

6. Plastique (recouvrir les tables) et papier brun (essuyer les pinceaux)

7. Tablier (vieux chemisier)

8. Bouts de papier (construction) de couleurs : blanc, jaune, rouge et noir (1/élève)

9. Crayons feutres de couleurs variés

10. Bâton de colle (1/élève)

.

LANGAGE PLASTIQUE

Création plastique

Couleurs pigmentaire primaires : jaune primaire, cyan, magenta

Couleurs pigmentaire secondaires : orangé, vert, violet

Ligne : horizontale, verticale, large, étroite, courte, longue

Organisation de l’espace : énumération, juxtaposition

Technique : dessin, peinture

Valeur : claire, foncée

.

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Vidéo sur le mode de vie innu – Enseignement traditionnel – Production Manitu inc.

Innu assiDurée : 5 min 11 s.

.

LA ROUE MÉDECINE

.

.

Photocopies (à imprimer)

LES QUATRE ÉLÉMENTS

.

.

.

.

COMMUNAUTÉS ANNEXÉES AUX MUNICIPALITÉS

.

.

Photocopies (à imprimer, à découper et à coller)

.

.

.

.

.

Carnet de traces

.

.

Ce projet est financé par le ministère de l’Éducation du Québec.

.

.

.

CONTENU DU CARNET DE TRACES

Les élèves fabriquent un carnet de traces de 8 pages et compilent les informations suivantes :                          

PAGE COUVERTURE : écrire son nom en bas au centre, tracer un triangle et dessiner les éléments appartenant à une saison.

Page 2 : coller une carte géographique des municipalités de la Côte-Nord.

Page 3 : écrire le nom des dix communautés innues du Québec et indiquer par des flèches, l’endroit exact de chacune.

Page 4 : écrire le nom des trois couleurs primaires et secondaires et entourer deux couleurs (jaune et rouge)

Page 5 : écrire une courte description du blanc et du noir, entourer blanc et noir.

Page 6 : écrire le nom des quatre couleurs de la race humaine, entourer une des quatre couleurs et écrire le nom des éléments à laquelle elle se rapporte.

Page 7 : dessiner une rose des vents. Indiquer les quatre points cardinaux et tracer un triangle.

Page 8 : dessiner tous les éléments identifiés à la page 6 et écrire le nom d’une couleur.

Réalisation d’un carnet de traces

.

.

ÉTAPES DU COURS

Jour 1

PRÉPARATION

Préparer sur le TBI : la vidéo sur le mode de vie des Innus pour le visionnement ; les quatre éléments ; la carte géographique des dix communautés innues du Québec ; le tableau des communautés annexées aux municipalités.

.

Donner à chaque élève :

– un papier 11 x 17 pouces

– une carte géographique des dix municipalités du Québec (format 5 x 7 pouces)

-.

1. Présentation de l’artiste et du projet. Qu’est-ce qu’une roue de médecine ? La roue de médecine, ou cercle, constitue un symbole spirituel permettant une compréhension cyclique du monde par la relation entre les quatre éléments (feu, eau, terre, air), les quatre directions ou « portes » (est, sud, ouest, nord) et les quatre nations de la terre (jaune, rouge, noire, blanche). Chaque personne, chaque communauté, chaque nation, ainsi que l’humanité entière, se trouvent au centre et entretiennent des relations entre elles, voir : LA ROUE MÉDECINE.

2. Visionner la vidéo sur le mode de vie des Innus Innu assi Production Manitu inc. Durée : 5 min 11 s.

3. L’élève réalise un carnet de traces en manipulant et en pliant un papier 11 x 17 pouces en 8 carrés égaux. Il repère la page couverture et écrit son nom au bas de la page. Il numérote ensuite les pages de 2 à 8 dans les coins extérieurs.

4. Identifier les dix communautés innues du Québec à l’aide d’une carte géographique, voir : Photocopies (à imprimer).

5. Cueillir l’information ; écrire « Territoire des Innus » en haut de la page 2. Coller une carte géographique des 10 municipalités du Québec, voir : Photocopies (à imprimer, à découper et à coller).

6. Traiter l’information ; écrire « Nitassinan » en haut de la page 3 et le nom des dix communautés innues du Québec. À l’aide d’une carte (afficher sur le TBI), écrire le nom de chaque communauté (langue innue), voir : Photocopies (à imprimer). Indiquer l’endroit exact de chacune sur la carte par des flèches, (page 2).

.

Entre le jour 1 et le jour 2

L’enseignant s’assure de la compréhension de l’élève et vérifie que la cueillette de l’information soit conforme aux attentes : noms des dix communautés innues du Québec, flèches indiquant l’endroit exact de chaque communauté (page 3).

Jour 2

PRÉPARATION

Placer dans un sac des bouts de papier (construction) : blanc, jaune, rouge et noir (1/élève).

Redonner à chaque élève son carnet de traces ainsi que :

– des crayons feutres de couleurs variées

– une photocopie LES QUATRE ÉLÉMENTS (1/table)

.

7. Quelles sont les quatre couleurs de la race humaine selon les Innus ? Rouge, jaune, blanc et noir. Quelles sont les trois couleurs primaires en arts visuels ? Jaune primaire, magenta (rouge), cyan (bleu). Et secondaires ? Orangé, vert, violet. Écrire à la page 4. Entourer le jaune et le rouge.

8. Qu’est-ce que le blanc et le noir ? Le blanc est la réunion de toutes les couleurs et le noir est l’absence de couleur. Écrire à la page 5. Entourer leur nom.

.

9. Piger l’une des quatre couleurs proposées. En haut de la page 6, écrire les quatre couleurs de la race humaine. Entourer la couleur pigée. Écrire les éléments reliés à la couleur pigée (ex. : rouge, été, sud, lune, eau, végétal) à l’aide d’une roue médecine, voir : Photocopies (à imprimer) LES QUATRE ÉLÉMENTS.

.

10. Dessiner une rose des vents, page 7. Repérer et tracer un triangle dans le sens qui se rapporte à la couleur de la roue.

.

11. À l’aide des prototypes, dessiner les éléments à la page 8 (ex. : été, lune, eau, végétal)

.

12. Dessiner de nouveau les éléments dans l’espace et colorier en tenant compte de la couleur pigée (elle doit être mise en évidence dans l’image).

.

Entre le jour 2 et le jour 3

L’enseignant s’assure que les éléments suivants figurent dans les carnets de traces : trois couleurs primaires et secondaires (page 4), quatre couleurs de la race humaine entouréesle nom des éléments reliés à la couleur pigée (page 6), rose des vents et triangle (page 7), dessins (page 8).

L’élève termine le croquis de la page couverture. Retracer les lignes de contour au feutre noir. Colorier. Il est important pour l’élève de terminer la page couverture afin qu’il soit en mesure de réussir son projet.

Jour 3

PRÉPARATION

Bien que la gouache soit une peinture à l’eau, il vaut mieux recouvrir les tables.

Pour la troisième et dernière session, vous aurez besoin des trois couleurs primaires, du noir et du blanc : bien brasser les contenants avant d’ouvrir ; verser une petite quantité de chaque couleur dans une assiette (1/table), laisser autant d’espace que possible entre les couleurs ; redistribuer des couleurs aux élèves pendant le cours, si nécessaire.

Redonner à chaque élève son carnet de traces ainsi que :

– un carton blanc ou papier aquarelle coupé en pointe de tarte, 8 ½ x 8 ½ pouces (1 quart/élève)

– deux pinceaux (un gros et un petit)

– un morceau de papier brun

– un petit contenant d’eau

– un crayon feutre noir

– un tablier

Si on choisit de colorier plutôt que d’appliquer la gouache, utiliser les crayons feutres de couleurs variées.

.

13. Démonstration : sur un carton (le quart d’une roue), dessiner son croquis à main levée, au crayon mine d’abord puis, retracer au crayon feutre noir.

.

14. Qu’est-ce qu’un aplat ? En peinture, imprimerie, et arts graphiques, c’est ce qui désigne une surface de couleur uniforme (de même nuance et même puissance). Démonstration : appliquer un pigment coloré en aplat (gouache) et à la tache, OU appliquer les couleurs aux crayons feutres, en respectant les couleurs et les éléments du dessin final, voir : page couverture. (Afin d’éviter les ondulations, placer sous un poids lourd pendant 15 minutes afin d’aplanir. Placer un papier entre chaque réalisation.)

Nettoyer les pinceaux : essuyer d’abord le surplus de peinture sur du papier ou sur un linge humide. Au dessus d’un évier, verser du savon à vaisselle sur les pointes et frotter vigoureusement dans la paume de la main, sous l’eau chaude. Recommencer jusqu’à ce que l’eau soit claire. Essorer et laisser sécher. (Pour que les poils retrouvent leur souplesse, laissez un peu de savon sur les pointes.)

.

15. Retracer les lignes de contour au feutre crayon noir.

.

.

CONCLUSION

Réflexions et évaluation des mesures à adopter pour prendre soin de l’environnement, de respecter les traditions ; favoriser la découverte des divers aspects de la vie innue d’hier et d’aujourd’hui ; développer des attitudes d’ouverture sur le monde ; encourager le respect de la diversité.

EXTENSIONS

1. Autoévaluation à partir d’une fiche.

2. Exposer les réalisations en assemblant les roues médecines.

École Du Boisé, Sept-Îles, Qc. Classe de Hélène Labonté, 4e année, 2020-2021

GLOSSAIRE

Un aplat (ou à-plat) : en peinture, imprimerie, et arts graphiques, désigne une surface de couleur uniforme (de même nuance et même puissance).

Création plastique médiatique : représentation artistique qui implique la communication d’un message précis qui tient compte de la culture immédiate d’un public ciblé. 

Culture : accumulation personnelle d’éléments qui guident (ou déterminent) le comportement d’un humain dans un environnement donné.

Cyclique : qui revient à intervalles réguliers, se reproduit selon un cycle : les crises cycliques de l’économie. 

Juxtaposition : placer des éléments immédiatement l’un à côté de l’autre.

Superposition : action de superposer, de mettre les éléments les uns sur les autres.

Tracer à main levée : technique de dessin qui se réalise à la main, sans ustensile de guidage ou instrument de mesure comme une règle ou un compas.

.

.

CONTENU D’APPRENTISSAGE – MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC

Démarche de recherche et de traitement de l’information

A la fin du 2e cycle, l’élève doit pouvoir : 

Cueillir et traiter l’information – collecter les données.

Organiser l’information – choisir un moyen pour transmettre l’information.

Technique particulière à la géographie – lecture de cartes ; utilisation des repères spatiaux ; utilisation d’une rose des vents ; repérage d’information. 

COMPÉTENCE 3 – S’ouvrir à la diversité des sociétés et de leur territoire 

Cheminement de l’élève : il enrichit sa compréhension de la diversité et découvre le vocabulaire lié à la géographie et à l’histoire. Il reconnaît des différences dans la localisation des sociétés et de leur territoire dans l’espace et dans le temps.

Composante de la compétence – Situer les sociétés et leur territoire dans l’espace et dans le temps

Critères d’évaluation

  • Indication de différences dans la localisation des territoires

Attentes de fin de cycle : il présente sa vision de la diversité des sociétés et de leur territoire. Il indique des différences dans la localisation des sociétés et de leur territoire dans le temps et dans l’espace. 

COMPÉTENCE TRANSVERSALE 4 – Mettre en oeuvre sa pensée créatrice

Évolution de la compétence : il devient capable de s’approprier l’objectif d’une activité et de trouver un moyen de l’atteindre. Moins sensible à l’influence des autres, il aime varier ses sources d’inspiration. Il dégage des modèles d’action inusités.

Composante de la compétence – Imaginer des façons de faire : se représenter différents scénarios et en projeter diverses modalités de réalisation.

Critères d’évaluation

  • Appropriation des éléments de la situation
  • Originalité des liens entre les éléments

DOMAINE GÉNÉRAUX DE FORMATION – Vivre ensemble et citoyenneté

Intention éducative
Permettre à l’élève de participer à la vie démocratique de l’école ou de la classe et de développer des attitudes d’ouverture sur le monde et de respect de la diversité.

Axe de développement – Culture de la paix

  • Interdépendance des personnes, des peuples et de leurs réalisations
  • Égalité des droits et droit à la différence des individus et des groupes

LIEN CULTUREL – Ouverture sur la vidéo – Enseignement traditionnelInnu assi  Production Manitu inc. Durée : 5 min 11 s.

LIENS ARTISTIQUES

La formation en arts plastiques alphabétise visuellement l’élève, développe son potentiel créateur au regard du monde visuel et ses habiletés à symboliser, à exprimer et à communiquer par le biais de l’image.

À la fin du 2e cycle, l’élève doit pouvoir :

Tracer à main levée (crayon feutre).

Appliquer un pigment coloré : en aplat et à la tache (gouache)

COMPÉTENCE 1 – Réaliser des créations plastiques personnelles

Cheminement de l’élève : il diversifie son utilisation du langage plastique et exploite des agencements cohérents des éléments dans l’espace, tout en enrichissant ses idées de création grâce au partage avec les autres.     

Composante de la compétence – Exploiter des idées de création

Critères d’évaluation

  • Utilisation pertinente de gestes transformateurs spontanés et précis 
  • Organisation cohérente des éléments

Attentes de fin de cycle : liée à la proposition de création, sa réalisation traduit sa perception du réel. Elle résulte de gestes spontanés et précis, d’une utilisation pertinente du langage plastique et d’une organisation cohérente des éléments qui la composent.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES INNUS

Par Anne-Marie André / Uashat, Qc

OBJECTIF GLOBAL

Les objectifs pédagogiques innus consistent à susciter chez l’enfant la connaissance et le respect de son groupe ethnique, de son environnement et de ses traditions et favoriser la découverte des divers aspects de la vie innue d’hier et d’aujourd’hui.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

2. Explorer l’environnement naturel des Innus

OBJECTIFS TERMINAUX

2.1  Nommer les éléments naturels dans la communauté

2.1.1  Nommer les éléments naturels autour de la communauté.

2.1.2  Nommer, dans la communauté, des éléments qui ont nécessité l’intervention humaine.

Tous droits réservés © 2016 ETAPMANITU

.

Suivant
Précédant