MATHÉMATIQUE – ARTS VISUELS / Figures planes – Collage – 1e cycle du primaire

LES SAISONS PAR LA COULEUR

PROJET

Réaliser une image représentant une scène de vie innue lors de l’une des quatre saisons.

LES 4 SAISONS – Cartons de couleurs sur carton blanc, 5 ½ x 8 ½ pouces, 2019

.

École Tshishneshinu, Mani utenam, Qc. Classe de Catherine Drouin, 2019-2020

.

MATÉRIEL

LE MATÉRIEL D’ART EST FOURNI PAR ETAPMANITU

1. Papier 14 x 17 pouces (1/élève)

2. Crayon mine, gomme à effacer et crayon de couleurs variées

3. Carton blanc (rigidité moyenne) 5 ½ x 8 ½ pouces (1/élève)

4. Bâton de colle (1/élève) 

5. Ciseaux (1/élève)

.

LANGAGE PLASTIQUE

Gestes : coller, découper

Technique : collage

Matériaux : papier carton

Outil : ciseaux

Vocabulaire : Carré, cercle, losange, rectangle, triangle, figure plane, profondeur

.

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Vidéo sur le mode de vie innu – Enseignement traditionnel – Production Manitu inc.

SaisonsDurée : 6 min 32 s.

.

.

.

Carnet de traces

.

.

Ce projet est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

.

.

CONTENU DU CARNET DE TRACES

Les élèves fabriquent un carnet de traces de 8 pages et compilent les informations suivantes :  

PAGE COUVERTURE : écrire son nom en bas au centre, dessiner une scène de vie innue en n’utilisant que des formes géométriques et colorier, écrire le nom d’une saison en langue innue, voir : http://dictionnaire.innu-aimun.ca/Words

Page 2 : coller le nom et les formes géométriques et relier les formes à leur nom.

Page 3 : suite de la page 2.

Page 4 : écrire la signification du blanc et du noir.

Page 5 : écrire les couleurs 3 primaires et les 3 couleurs secondaires et entourer 2 couleurs primaires et 1 couleur secondaire.

Page 6 : écrire le nom des éléments choisis et dessiner une figure plane pour chacun.

Page 7 : écrire le nom d’une saison en haut de la page, écrire les couleurs choisies ainsi que le nom d’un élément pour chacune.

Page 8 : dessiner les figures planes associées aux éléments choisis.

Réalisation d’un carnet de traces

.

.

ÉTAPES DU COURS

Jour 1

1. Présentation de l’artiste et du projet. Ouvrir une discussion sur les figures planes qui nous entourent et faire une liste. 

2. Visionner la vidéo — Saisons – Production Manitu inc. Durée : 6 min 26 s. Qu’est-ce qu’une scène de vie innue ? Ouvrir une discussion sur les différents endroits où se trouvent les Innus au gré des saisons.

3. L’élève réalise un carnet de traces en manipulant et en pliant un papier 14 x 17 pouces en 8 carrés égaux. Il repère la page couverture et écrit son nom au bas de la page. Il numérote ensuite les pages de 2 à 8 dans les coins extérieurs au bas de chaque page.

4. Dessiner les figures planes au tableau en les nommant. Découper et coller le nom et les figures planes suivantes : carré, cercle, losange, rectangle et triangle, page 2 et 3. À main levée, relier les figures planes à leur nom.

5. Qu’est-ce que le blanc et le noir ? Le blanc est la réunion de toutes les couleurs et le noir est l’absence de couleur, page 5.

Entre le jour 1 et le jour 2

L’enseignant s’assure de la compréhension de l’élève : figures planes reliées à leur nom (pages 2 et 3), description du blanc et du noir (page 5).

Jour 2

6. Écrire au tableau. Quels sont les 3 couleurs primaires ? Jaune primaire, cyan (bleu) et magenta (rouge).  Secondaires ? orangé, vert, violet. Écrire à la page 5. Choisir et entourer 2 couleurs primaires. Attribuer et entourer 1 des 3 couleurs secondaires (on obtient une complémentaire (ex. : jaune et bleu = vert).

7. Écrire une liste au tableau – 4 saisons : associer des couleurs aux saisons (ex. : le printemps – jaune, bleu et vert). Écrire les saisons en langue innue : printemps/shikuan, été/nipin, automne/takuatshin, hiver/pipun

8. Choisir et écrire le nom d’une saison en haut de la page 7. Écrire les 3 couleurs associées à la saison et associer un élément (ex. : jaune/soleil, bleu/ rivière, vert/arbre). Ajouter le blanc et le noir (ex. : noir/ tronc d’arbre, blanc/ ciel). On peut aussi ajouter le gris (ex. : rochers).

9. Dessiner une forme géométrique pour chaque éléments (ex. : soleil/ cercle, rivière/ rectangle, arbre/ triangle) page 6. Écrire la couleur associée à chaque forme.

10. Sur la page couverture, dessiner un rectangle à main levée et réaliser uncroquis (quelques traits) au crayon mine en utilisant les éléments choisis (ex. : un cercle pour le soleil, un grand rectangle bleu pour une rivière, un triangle vert pour un arbre). Colorier au crayon feutre en respectant le processus de création.

Entre le jour 2 et le jour 3

L’enseignant vérifie la compréhension de l’élève : 3 couleurs primaires et  3 couleurs secondaires (page 5), le nom d’une saison, ses couleurs et les éléments (page 7), une forme géométrique pour chaque éléments (page 6), un croquis au crayon mine (page couverture).

L’élève retrace le rectangle au crayon feutre noir, écrit le nom de la saison en langue innue, en haut de la page et termine la page couverture.

Jour 3

11. Récapitulation : formes – couleurs – éléments.

12. Donner à chaque élève un carton blanc de 5.5 x 8.5. Démonstration : dessiner et découper les formes géométriques qui figurent sur la page couverture. Réaliser plusieurs formes d’une même couleur : plier une bande de carton en 4, dessiner et découper les formes. 

13. Placer les éléments sur le carton blanc en respectant le dessin.

14. Démonstration : lorsque le résultat est satisfaisant, coller les éléments. Utiliser de préférence la colle en bâton. Laisser reposer sous un poids lourd afin de rendre la surface lisse et sans ondulation.

.

CONCLUSION

Réflexions et évaluation des mesures à prendre pour prendre soin de son environnement.

EXTENSIONS

1. Auto évaluation à partir d’une fiche.

2. Fixer les réalisations au mur de la classe.

GLOSSAIRE

Culture le comportement d’un humain dans un environnement déterminé.

Forme agencement des structures.

Tracer à main levée technique de dessin qui se réalise à la main, sans ustensile de guidage ou instrument de mesure comme une règle ou un compas.

.

.

CONTENU D’APPRENTISSAGEMINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC

À la fin du 1e cycle, l’élève doit pouvoir :

Géométrie – Espace : repérage dans un plan

Figures géométriques et sens spatial – Figures planes : identification du carré, du rectangle, du triangle, du cercle et du losange; description du carré, du rectangle, du triangle, du cercle et du losange 

COMPÉTENCE 1 – Raisonner à l’aide de concepts et de processus mathématiques 

Cheminement de l’élève : il dégage des régularités géométriques facilement observables et développe le sens de la mesure pour décrire son environnement, se le représenter et s’y mouvoir. Il expérimente des activités simples liées au hasard et il interprète et construit des diagrammes représentatifs d’expériences issues de son quotidien. Il reconnaît des situations de son entourage où la mathématique intervient.

Composante de la compétence – Appliquer des processus mathématiques appropriés à la situation

Critères d’évaluation

  • Application adéquate des processus retenus 

Attentes de fin de cycle : l’élève imagine et met en place des processus personnels et il construit des figures planes. 

COMPÉTENCE TRANSVERSALE 2 – Résoudre des problèmes

Évolution de la compétence : il parvient à nommer les éléments déterminants d’une situation-problème simple. Il peut difficilement imaginer plus d’une solution à la fois, mais parviendra à en expérimenter quelques-unes en succession au cours d’un exercice.  

Composante de la compétence – Mettre à l’essai des pistes de solution : choisir une piste de solution, la mettre en pratique et juger de son efficacité ; choisir et mettre à l’essai une autre piste au besoin

Critères d’évaluation

  • Formulation de stratégies efficaces et variées

DOMAINE GÉNÉRAUX DE FORMATION – Environnement et consommation
Intention éducative
Amener l’élève à entretenir un rapport dynamique avec son milieu, tout en gardant une distance critique à l’égard de l’exploitation de l’environnement, du développement technologique et des biens de consommation.

Axe de développement – Présence à son milieu

  • Sensibilité à l’environnement naturel et humain
  • Compréhension de certaines caractéristiques et de phénomènes de son milieu

LIEN CULTUREL – Ouverture sur la vidéo – Enseignement traditionnel –  Saisons Production Manitu inc. Durée : 6 min 26 s.

LIENS ARTISTIQUES

La formation en arts plastiques alphabétise visuellement l’élève, développe son potentiel créateur au regard du monde visuel et ses habiletés à symboliser, à exprimer et à communiquer par le biais de l’image.

À la fin du 1e cycle, l’élève doit pouvoir :

Tracer à main levée (crayon feutre).

Découper, enduire une surface de colle (papier et carton). 

COMPÉTENCE 1 – Réaliser des créations plastiques personnelles

Cheminement de l’élève : il s’initie à une démarche de création, à la transformation de matériaux et à l’utilisation du langage plastique et de l’organisation de l’espace. 

Composante de la compétence – Exploiter des idées de création inspirées par une proposition

Critères d’évaluation

  • Utilisation pertinente de gestes transformateurs spontanés
  • Organisation simple des éléments

Attentes de fin de cycle : sa réalisation résulte de gestes spontanés, d’une utilisation pertinente du langage plastique et d’une organisation simple des éléments qui la composent. 

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES INNUS Par Anne-Marie André / Uashat, Qc

OBJECTIF GLOBAL

Les objectifs pédagogiques innus veulent susciter chez l’enfant la connaissance et le respect de son groupe ethnique, de son environnement et de ses traditions et favoriser la découverte des divers aspects de la vie innue d’hier et d’aujourd’hui.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

5. Reconnaître les différents aspects de la vie innue d’aujourd’hui

OBJECTIFS TERMINAUX

  5.1  Établir la différence entre le mode de vie actuel sur la communauté et le mode   de vie d’autrefois

5.1.2  Comparer le logement en forêt à celui d’aujourd’hui dans la communauté.

Tous droits réservés © 2016 ETAPMANITU

.

Précédant
Suivant