UNIVERS SOCIAL – ARTS VISUELS / Héritage – Dessin – 2e cycle du primaire

LE TAMBOUR ET LA PLUME PAR LES MOTIFS

PROJET

Réaliser une plume à motifs à la manière des artistes issus des Premières Nations.

LE TAMBOUR – Crayons feutres sur carton, 11 x 8 ½ pouces

Suivant
Précédant

.

.

École Du Boisé, Sept-Îles, Qc. Classe de Valérie Michaud, 3e année, 2021-2022

.

.

MATÉRIEL

LE MATÉRIEL D’ART EST FOURNI PAR ETAPMANITU

1. Papier 11 x 17 pouces (1/élève)

2. Papier (carton mince) 8 ½ x 11 pouces (1/élève)

3. Crayon mine, gomme à effacer et crayon feutre noir à pointe fine (1/élève)

4. Crayons feutres de couleurs variées (1 paquet/table)

5. Bâton de colle (1/élève)

6. Ciseaux (1/élève)

.

LANGAGE PLASTIQUE

Couleurs primaires : jaune primaire, cyan, magenta

Couleurs secondaires : orangé, vert, violet

Forme : arrondie, angulaire

Ligne : courte, longue, large, étroite

Organisation de l’espace : répétition, alternance

Technique : dessin

Tracer à main levée

.

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Vidéo sur le mode de vie innu – Enseignement traditionnel – Production Manitu inc.

Plume et respectDurée : 4 min 17 s.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Photocopies (à imprimer, à couper et à coller)

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Carnet de traces

.

.

Ce projet est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

.

.

CONTENU DU CARNET DE TRACES

Les élèves fabriquent un carnet de traces de 8 pages et compilent les informations suivantes :

PAGE COUVERTURE : écrire son nom en bas au centre ; dessiner trois cercles l’un dans l’autre, écrire « TAMBOUR » en langue innue « TEUEIKAN » en haut de la page.

Page 2 : coller une photocopie sur le tambour et répondre aux questions suivantes : quelle est son influence sur les Innus ? Qui peut en jouer ? Est-ce c’est que c’est le joueur qui choisit le tambour ?

Page 3 : écrire les réponses suivantes dans les espaces alloués : le monde du rêve, rêvé 3 fois,  tambour qui choisit le joueur.

Page 4 : écrire ce que représente chaque partie du tambour : les os sont les quatre saisons, la peau représente la lune et ses cratères, le cercle représente l’univers.

Page 5 : écrire ce que nous enseigne la plume : être léger comme une plume, c’est être respectueux de tout.

Page 6 : coller une photocopie de la liste des trois couleurs primaires et des trois couleurs secondaires, entourer une couleur primaire et une couleur secondaire.

Page 7 : écrire le nom d’une couleur tertiaire.

Page 8 : tracer six lignes horizontales ; dessiner des motifs personnalisés.

Réalisation d’un carnet de traces

.

.

ÉTAPES DU COURS

Jour 1

PRÉPARATION

Préparer sur le TBI (tableau blanc interactif) :

– la vidéo sur le mode de vie innu pour le visionnement

– des réalisations de plumes avec motifs en noir et blanc pour consultation

.

– la réalisation du projet en six étapes.

.

Imprimer et couper :

-la liste de questions sur le tambour, format env. 4 x 5 ½ (1/élève)

.

– la plume, format env. 4 x 5 ½ pouces (1/élève).

.

Distribuer à chaque élève :

– un papier 11 x 17 pouces

– une photocopie d’une plume

– un crayon feutre noir (pointe fine).

.

.

1. Présentation de l’artiste et du projet. Qu’est-ce que la culture ? C’est le comportement d’un humain dans un environnement déterminé. Consulter des réalisations de plumes avec motifs (sur TBI).

2. Visionner la vidéo sur le mode de vie des Innus Plume et respect Production Manitu inc. Durée : 4 min 17 s.

3. L’élève réalise un carnet de traces en manipulant et en pliant un papier 11 x 17 pouces en 8 carrés égaux. Il repère la page couverture et écrit son nom au bas de la page. Il numérote ensuite les pages de 2 à 8 dans les coins extérieurs.

4. Collecter les données — Quelle influence a le tambour sur les Innus ? Il communique avec le monde du rêve. Qui peut en jouer ? Celui qui en a rêvé trois fois, c’est le tambour qui choisit le joueur. Coller une photocopie pages 2 et 3 et écrire les réponses, page 3.

.

5. Que représente chaque partie du tambour ? Les os sont les quatre saisons, la peau représente la lune et ses cratères, le cercle représente l’univers. Écrire, page 4.

6. Que nous enseigne la plume ?  Être léger comme elle et respectueux de tout. Écrire, page 5.

.

7. Sur la photocopie d’une plume, tracer des lignes au crayon crayon mine d’abord, puis retracer au crayon feutre noir de façon à créer des espaces égaux. Écrire son nom (crayon mine) à l’endos.

Entre le jour 1 et le jour 2

L’enseignant s’assure de la compréhension de l’élève et vérifie que la cueillette de l’information soit conforme aux attentes : trois réponses (page 3), parties du tambour (page 4), enseignement de la plume (page 5).

Jour 2

PRÉPARATION

Préparer sur le TBI :

– le tableau des couleurs primaires et secondaires pour consultation

.

– des motifs utilisés par les Premières Nations pour consultation.

.

Imprimer et couper la liste des trois couleurs primaires et secondaires, format env. 4 x 3 pouces (1/élève).

.

Imprimer le tambour (couleur), format 8 ½ x 11 pouces (1/élève).

.

Redonner à chaque élève son carnet de traces.

Distribuer à chaque élève :

– une photocopie d’une plume (nom de l’élève à l’endos)

– une photocopie couleur du tambour

– une photocopie de la liste des trois couleurs primaires et secondaires

– un crayon feutre noir (pointe fine)

– un bâton de colle.

.

8. Que signifie « tracer à main levée » ? C’est une technique de dessin qui se réalise à la main, sans ustensile de guidage ou instrument de mesure comme une règle ou un compas. Démonstration : tracer à main levée six lignes horizontales, page 8. Dessiner des motifs personnalisés entre les lignes.

.

9. Quelles sont les trois couleurs primaires en arts visuels ? Jaune, magenta (rouge), cyan (bleu). Et secondaires ? Orangé, vert, violet. Coller une photocopie, page 6. Entourer une des trois couleurs primaires.

.

10. Comment trouver les couleurs qui ont le plus d’impact lorsqu’elles sont placées côte à côte ? Par exemple :  rouge. Quelles sont les deux autres couleurs ? Le jaune et le cyan (bleu). Quand on les mélange on obtient du vert, il n’y a pas de rouge dans le vert, elle est donc sa complémentaire. Entourer une des trois couleurs secondaires.

11. Qu’est-ce qu’une couleur tertiaire ? C’est une association des couleurs primaires et secondaires à parts égales. Combien y en a t-il ? Six. Écrire trois des six associations de couleurs au tableau, soit : jaune et violet = turquoise, magenta et vert = ocre, cyan et orangé = vert pomme. Écrire la couleur tertiaire (se référant aux deux couleurs entourées) au centre de la page 7. Tracer deux flèches pour indiquer la combinaison.(Ces trois couleurs seront mis en valeur dans la réalisation finale.)

.

12. Consulter les motifs issus des Premières Nations (sur le TBI). Dessiner des motifs sur la plume au crayon mine d’abord, puis retracer au crayon feutre noir afin de remplir presque tous les espaces (on peut laisser des espaces blancs).

Entre le jour 2 et le jour 3

L’enseignant s’assure que les éléments suivants figurent dans les carnets de traces : couleurs primaires et secondaires ; deux couleurs entourées (page 6), couleur tertiaire ; deux flèches (page 7), motifs personnalisés (page 8).

L’élève termine les motifs sur la plume.

Jour 3

PRÉPARATION

Préparer sur le TBI une réalisation d’une plume à motifs d’un artiste autochtone (nom inconnu) pour appréciation. 

.

Rassembler des crayons feutres en trois associations de couleurs soit : jaune et violet +  turquoise ; magenta et vert + ocre ; cyan et orangé + vert pomme (3/élève). 

Redonner à chaque élève son carnet de traces.

Distribuer à chaque élève :

– deux crayons feutres noirs (pointe fine et régulière)

– trois crayons feutres (combinaison de trois couleurs)

– un bâton de colle

– des ciseaux.

.

13. Appréciation d’une réalisation d’une plume à motifs d’un artiste inconnu. L’élève repère des éléments connus et découvre ce qui le touche. Il relève les points suivants : les motifs et les agencements de couleurs. Comment les artistes issus des Premières Nations utilisent-ils les motifs ? Ils travaillent en alternance et à répétition.

14. Démonstration — Ajouter des couleurs aux motifs de la plume. Choisir deux couleurs parmi trois issues d’une combinaison et remplir un espace en alternant d’une couleur à l’autre. Refaire le même exercice dans l’espace suivant en changeant une des deux couleurs pour la troisième. Refaire le même exercice dans l’espace suivant en utilisant les deux couleurs qui n’ont pas encore été utilisées ensemble. (Passer à l’étape suivante assez rapidement, les élèves termineront le remplissage par la suite.)

15. Tracer trois cercles (l’un dans l’autre) sur la page couverture. Écrire « tambour » en langue innue « TEUEIKAN » en lettres majuscules, en haut de la page. Dessiner les quatre osselets qui se trouvent au centre du tambour.

.

16. Dessiner les motifs personnalisés à l’intérieur de deux des trois cercles (ouvrir le carnet de traces de façon à voir la voir page 8).

.

17. Sur la photocopie d’un tambour, tracer les motifs à l’intérieur des deux cercles au crayon mine d’abord (tel que sur la page couverture), puis retracer au crayon feutre noir.

.

18. Découper la plume sur la ligne de contour.

19. Découper le tambour sur la ligne de contour. Coller la plume sur le tambour (à droite, à gauche, en haut ou en bas).

CONCLUSION

Réflexions et évaluation des mesures à prendre pour développer des attitudes d’ouverture sur le monde et de respect de la diversité.

EXTENSIONS

1. Autoévaluation à partir d’une fiche.

.

2. Présenter une production : discuter sur l’importance d’écouter les autres ; présentation orale devant ses pairs.

3. Réaliser une exposition : écrire le titre du projet ainsi que l’année de réalisation sur une carte (on peut ajouter le numéro du groupe et/ou le nom de l’enseignant.e) ; fixer les réalisations au mur et placer la carte en haut, au centre.

École Du Boisé, Sept-Îles, Qc. Classe de Valérie Michaud, 3e année, 2020-2021

.

4. Réaliser une frise : dessiner des motifs sur des bandes de carton blanc ; ajouter trois couleurs en utilisant la technique apprise ; fixer autour du cadre d’une porte ou d’une fenêtre ou encore, sur les murs près du plafond.

GLOSSAIRE

Culture : accumulation personnelle d’éléments qui guident (ou déterminent) le comportement d’un humain dans un environnement donné.

Forme : agencement des structures.

Tracer à main levée : technique de dessin qui se réalise à la main, sans ustensile de guidage ou instrument de mesure comme une règle ou un compas.

.

.

CONTENU D’APPRENTISSAGE – MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC

Démarche de recherche et de traitement de l’information

A la fin du 2e cycle, l’élève doit pouvoir : 

Cueillir et traiter l’information : collecter les données.

Organiser l’information : arranger les données en construisant des tableaux, des listes, des graphiques ou en produisant un texte.

COMPÉTENCE 1 – Lire l’organisation d’une société sur leur territoire

Cheminement de l’élève : il cherche à rattacher des réalités sociales et territoriales actuelles au passé en indiquant des traces de cette société sur notre société et sur notre territoire.

Composante de la compétence – Établir des liens de continuité avec le présent

Critères d’évaluation

  • Indication de traces laissées par une société sur la nôtre et sur notre territoire

Attentes de fin de cycle : il indique, à partir de réalités actuelles, des traces laissées par une société du passé sur notre société et sur notre territoire. Il reconnaît des éléments de l’organisation de cette société sur son territoire. Il présente (en partie) sa lecture de cette organisation dans une production.

COMPÉTENCE TRANSVERSALE 5 – Se donner des méthodes de travail efficaces

Évolution de la compétence : il fait preuve d’autonomie dans la définition de l’ensemble de sa démarche. Il sait trouver des façons originales d’atteindre ses buts. […] Il perçoit le lien entre la satisfaction et le travail accompli.

Composante de la compétence – Analyser la tâche à accomplir : s’approprier l’objectif à atteindre ; comprendre les consignes et visualiser les éléments de la tâche.

Critères d’évaluation

  • Compréhension de la tâche à réaliser 
  • Persévérance et ténacité dans l’action

DOMAINE GÉNÉRAUX DE FORMATION – Vivre ensemble et citoyenneté 

Intention éducative
Permettre à l’élève de participer à la vie démocratique de l’école ou de la classe et de développer des attitudes d’ouverture sur le monde et de respect de la diversité. 

Axe de développement – Culture de la paix

  • Interdépendance des personnes, des peuples et de leurs réalisations
  • Conséquences négatives des stéréotypes et autres formes de discrimination et d’exclusion

LIEN CULTUREL – Ouverture sur la vidéo – Enseignement traditionnelPlume et respect Production Manitu inc. Durée : 4 min 17 s.

LIENS ARTISTIQUES

La formation en arts plastiques alphabétise visuellement l’élève, développe son potentiel créateur au regard du monde visuel et ses habiletés à symboliser, à exprimer et à communiquer par le biais de l’image.

À la fin du 2e cycle, l’élève doit pouvoir :

Tracer à main levée (crayon feutre).

COMPÉTENCE 1 – Réaliser des créations plastiques personnelles

Cheminement de l’élève : il transforme des matériaux dont l’utilisation est plus exigeante. Il diversifie son utilisation du langage plastique et exploite des agencements cohérents des éléments dans l’espace, tout en enrichissant ses idées de création grâce au partage avec les autres.     

Composante de la compétence – Organiser les éléments résultant de ses choix 

Critères d’évaluation

  • Utilisation pertinente de gestes transformateurs spontanés et précis
  • Organisation cohérente des éléments

Attentes de fin de cycle : il prend en considération les étapes de la démarche de création.  […] Liée à la proposition de création, elle traduit sa perception du réel. Elle résulte de gestes spontanés et précis, d’une utilisation pertinente du langage plastique et d’une organisation cohérente des éléments qui la composent.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES INNUS

Par Anne-Marie André / Uashat, Qc

OBJECTIF GLOBAL

Les objectifs pédagogiques innus consistent à susciter chez l’enfant la connaissance et le respect de son groupe ethnique, de son environnement et de ses traditions et favoriser la découverte des divers aspects de la vie innue d’hier et d’aujourd’hui.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

3. Apprendre les diverses traditions transmises par les Anciens

OBJECTIFS TERMINAUX

3.1 Trouver les valeurs transmises par les Anciens

3.1.1  À l’aide d’exemples simples tirés de la vie quotidienne, trouver les valeurs véhiculées par les Anciens.

Tous droits réservés © 2016 ETAPMANITU

.

Suivant
Précédant