PRÉSCOLAIRE – MUSIQUE / Comptine – Chant – Maternelle

LES RIMES PAR LE RYTHME

PROJET

Apprendre et chanter les paroles d’une comptine populaire, jouer avec les rimes et le rythme sur la mélodie en utilisant des objets trouvés sur le territoire innu.

.

Réalisation du projet en classe :

École Marie-Immaculée, Sept-Îles, Qc. Classe de Monique Beaudin, 2020-2021

.

École Marie-Immaculée, Sept-Îles, Qc. Classe de Monique Beaudin, 2019-2020

.

MATÉRIEL

LE MATÉRIEL EST FOURNI PAR ETAPMANITU

1. Objets trouvés : coquillages, branches, cailloux, etc. (2/élève)

2. Optionnel : baguettes de bois ou chinoises (1/élève)

3. Logiciel d’enregistrement (dictaphone)

.

LANGAGE MUSICAL

STRUCTURE

Intensité et nuances : très doux (pianissimo), fort (forte), très fort (fortissimo)

Organisation mélodique : phrase musicale 

Organisation rythmique : basée sur un nombre déterminé de pulsations

Rythme : lent (lente), rapide (allegro), très rapide (presto)

.

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Vidéo sur le mode de vie innu – Enseignement traditionnel – Production Manitu inc.

Bannik sur la plageDurée : 3 min 49 s.

.

Performance sur une guitare à 12 cordes, « La laine des moutons » interprétée par Samantha R. Duchemin

.

.

Ce projet est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

.

.

ÉTAPES DU COURS

Jour 1

PRÉPARATION

Préparer sur le TBI : la vidéo sur le mode de vie des Innus pour le visionnement ;

Inviter les élèves à s’assoir au sol.

.

1. Présentation de l’artiste et du projet. Qu’est-ce qu’une rime ? C’est le retour du même son à la fin de deux ou plusieurs vers, dans le domaine de la poésie.

2. Visionner la vidéo sur le mode de vie des Innus Bannik sur la plageProduction Manitu inc. Durée : 3 min 49 s.

3. Ouvrir une discussion sur les activités identifiées dans la vidéo.

4. Ouvrir une discussion sur différents objets trouvés sur la plage et dresser une liste (ex. : coquillages, branches, pierres, roches, cailloux, etc.).

5. Qu’est-ce que le rythme ? C’est le mouvement : lent (lente), rapide (allegro), très rapide (presto).

6. Performance de l’artiste sur une guitare à 12 cordes. Apprendre et chanter une chanson simple : La laine des moutons en suivant le rythme à l’aide d’une baguette de bois ou chinoise.

Entre le jour 1 et le jour

L’enseignant s’assure de la compréhension de l’élève : le rythme.

Jour 2

PRÉPARATION

Placer des objets trouvés au centre de la classe : coquillages, branches, cailloux, etc. (ou baguettes de bois) ;

Inviter les élèves à s’assoir au sol.

.

7. Qu’est-ce qu’un djembé ? C’est un instrument de percussion originaire d’Afrique de l’Ouest, où plus précisément il serait apparu il y a environ 700 ans au Mali. Ils sont taillés en bois de longue, iroko, dugura, acajou, goni, djala, acacia, cola… Un joueur de djembé est appellé djembéfola.

8. Récapitulation sur le rythme. Qu’est-ce que le timbre ? Aigu ou grave.

9. Faire les sons avec les objets (apportés par l’artiste) et trouver le timbre que ces objets peuvent produire.

10. Au son du djembé, chanter « La laine des moutons » sur différents rythmes.

11. Qu’est-ce que l’intensité et les nuances ? C’est la dynamique : très doux (pianissimo), fort (forte), très fort (fortissimo). Distribuer les instruments trouvés : coquillages, branches et roches. Chanter sur la dynamique produit par le djembé et tenir le rythme.

Entre le jour 2 et le jour 3

L’enseignant s’assure de la compréhension de l’élève : dynamique et nuances.

Jour 3

PRÉPARATION

Placer des objets trouvés au centre de la classe : coquillages, branches, cailloux, etc. (et/ou baguettes de bois) ;

Inviter les élèves à s’assoir au sol.

.

12. Performance de l’artiste sur une guitare à 12 cordes. Placer les voix aiguës ensemble (filles) et les voix graves ensemble (garçons). Chanter les couplets debout (à tour de rôle) ; se lever et s’assoir.

13. Piger le nom des élèves et à tour de rôle choisir un objet trouvé parmi le choix offert.

14. À l’aide d’objets trouvés (on peut aussi utiliser des baguettes), tenir le rythme et chanter les phrases (debout) selon la dynamique de la mélodie.

15. Chanter de nouveau et enregistrer en tenant compte des silences et de la qualité des sons. Écouter l’enregistrement.

16. Enregistrer de nouveau et écouter ensuite.

.

CONCLUSION    

Réflexions et évaluation des mesures à prendre pour son développement personnel.

EXTENSIONS

1. Réaliser une chorégraphie : chanter les phrases au rythme de la mélodie, en posant les gestes appropriés pour chaque instrument trouvé.

GLOSSAIRE  

Culture : accumulation personnelle d’éléments qui guident (ou déterminent) le comportement d’un humain dans un environnement donné.

Djembé : instrument de percussion originaire d’Afrique de l’Ouest, où plus précisément il serait apparu il y a environ 700 ans au Mali.

Rime : désigne le retour du même son à la fin de deux ou plusieurs vers, dans le domaine de la poésie.

Termes de dynamique : intensité et nuances.

Termes de mouvements – rythme : tempo. 

Timbre : qualité spécifique des sons, indépendante de leur hauteur, de leur intensité et de leur durée.

    . 

CONTENU D’APPRENTISSAGEMINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC

À la fin du préscolaire, l’enfant doit pouvoir : 

Découvrir ses potentialités sensorielles. Contrôler son impulsivité. Porter attention.    

COMPÉTENCE 5 – Construire sa compréhension du monde

Cheminement de l’élève : Pour répondre aux questions qu’il se pose, il entre en contact avec les diverses sources d’information présentes dans son environnement. Il découvre qu’il existe des différences entre sa réalité et celle des autres. 

Composante de la compétence – Organiser l’information  – Exprimer ce qu’il connaît ; chercher, sélectionner et échanger de l’information.

Critères d’évaluation

  • Manifestation d’intérêt, de curiosité, de désir d’apprendre

Attentes de fin de cycle : il est curieux et sait faire appel à ses connaissances et à sa pensée créatrice dans ses jeux et dans la réalisation de projets. Il utilise quelques éléments de base des différents domaines d’apprentissage que sont les arts.  

DOMAINE GÉNÉRAUX DE FORMATION – Vivre ensemble et citoyenneté
Intention éducative
Permettre à l’élève de participer à la vie démocratique de l’école ou de la classe et de développer des attitudes d’ouverture sur le monde et de respect de la diversité.

Axe de développement – Engagement dans l’action dans un esprit de coopération et de solidarité

  • Projets d’action liés au vivre-ensemble

LIEN CULTUREL – Enseignement traditionnel – Bannik sur la plage Production Manitu inc. Durée : 3 min 49 s.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES INNUS

Par Anne-Marie André / Uashat, Qc

OBJECTIF GLOBAL
Les objectifs pédagogiques innus
consistent à susciter chez l’enfant la connaissance et le respect de son groupe ethnique, de son environnement et de ses traditions et favoriser la découverte des divers aspects de la vie innue d’hier et d’aujourd’hui.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX
2. Explorer l’environnement naturel des Innus

OBJECTIFS TERMINAUX
2.1 Identifier les éléments naturels de la communauté

2.1.1 Nommer les éléments naturels autour de la communauté.

2.5  Nommer les éléments naturels

2.5.6  Stimuler l’enfant à exprimer ses sentiments envers la nature qui l’entoure.

Tous droits réservés © 2016 ETAPMANITU

.

Retour
Suivant