ÉTHIQUE ET CULTURE RELIGIEUSE – ARTS VISUELS / Culture – Peinture – 2e cycle du primaire


LA LÉGENDE DE METSHU PAR LA COULEUR PROJET Créer un symbole à partir d’une légende innue. MATÉRIEL LE MATÉRIEL D’ART EST FOURNI PAR ETAPMANITU 1. Carton ou papier aquarelle 8 ½ x 11pouces 2. Papier 11 x 17 pouces  3. Crayon mine, gomme à effacer et crayon feutre noir 4. Gouache – couleurs : jaune,

LA LÉGENDE DE METSHU PAR LA COULEUR

PROJET

Créer un symbole à partir d’une légende innue.

MATÉRIEL

LE MATÉRIEL D’ART EST FOURNI PAR ETAPMANITU

1. Carton ou papier aquarelle 8 ½ x 11pouces

2. Papier 11 x 17 pouces 

3. Crayon mine, gomme à effacer et crayon feutre noir

4. Gouache – couleurs : jaune, bleu, rouge, noir et blanc

5. Gobelets

6. Pinceaux (2 grosseurs – 1 petit et 1 large par élève)

7. Plastique (recouvrir les tables) et papier brun (essuyer les pinceaux)

LANGAGE PLASTIQUE

Couleurs pigmentaires primaires : jaune primaire, magenta (rouge), cyan (bleu)

Forme arrondie, angulaireOrganisation de l’espace : répétition, alternance

Technique : dessin, peinture

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Vidéo sur le mode de vie innu – Enseignement traditionnel – Légende et maîtres des animaux Production Manitu Inc. Durée : 3 min 27 s.

.

– Toile de l’artiste peintre Ernest Aness Dominique, ainsi qu’une courte biographie

– Tableaux des couleurs primaires et secondaires

– Fiche d’auto évaluation

Prototypes

Metshu, gouache sur papier pour aquarelle 8 ½ x 11pouces

– Carnet de traces

Ce projet est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

.

CONTENU D’APPRENTISSAGEMINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC

Repères culturels : permettent de s’ouvrir au monde, d’enrichir le bagage culturel et d’approfondir la connaissance de la diversité

À la fin du 2 e cycle, l’élève doit pouvoir :

Être conscient que tous les êtres vivants ont des besoins, qu’il existe une interdépendance entre les personnes et les autres êtres vivants, et que chaque être humain est unique

La diversité des relations d’interdépendance : l’être humain, un être interdépendant qui a besoin des autres êtres vivants

COMPÉTENCE 1 – Réfléchir sur des questions éthiques

Cheminement de l’élève : il s’attarde aux réponses apportées par divers groupes d’appartenance aux besoins des êtres humains et il élargit sa compréhension des valeurs et des normes reliées aux exigences de la vie de groupe.

Composante de la compétence – Cerner une situation d’un point de vue éthique: décrire et mettre en contexte la situation; formuler une question éthique s’y rapportant.

Critères d’évaluation

  • Évaluation d’options ou d’actions possibles pour reconnaître celles qui favorisent le vivre-ensemble

Attentes de fin de cycle : il nomme des comportements ou des attitudes qui contribuent ou nuisent à la vie de groupe. Il reconnaît ses besoins et nomme ses responsabilités à l’égard des autres. Il considère certaines options ou actions possibles et en reconnaît des effets sur lui et sur les autres.

COMPÉTENCE TRANSVERSALE 3 – Exercer son jugement critique

Évolution de la compétence : devenu plus attentif aux faits, il est davantage capable d’établir des liens entre eux et de juger de leurs conséquences pour lui et pour les autres.

Composante de la compétence – Construire son opinion : cerner la question, l’objet de réflexion; en apprécier les enjeux sur le plan logique, éthique ou esthétique

Critères d’évaluation

  • Pertinence des critères d’appréciation

DOMAINE GÉNÉRAUX DE FORMATION – Environnement et consommation
Intention éducative
Amener l’élève à entretenir un rapport dynamique avec son milieu, tout en gardant une distance critique à l’égard de l’exploitation de l’environnement, du développement technologique et des biens de consommation.

Axe de développement – Présence à son milieu

  • Sensibilité à l’environnement naturel et humain

LIEN CULTUREL – Enseignement traditionnel – Légende et maîtres des animaux Production Manitu Inc. Durée : 3 min 27 s.

LIENS ARTISTIQUES

La formation en arts plastiques alphabétise visuellement l’élève, développe son potentiel créateur au regard du monde visuel et ses habiletés à symboliser, à exprimer et à communiquer par le biais de l’image.

À la fin du 2 e cycle, l’élève doit pouvoir :

Tracer à main levée (crayon feutre).

Appliquer un pigment coloré en aplat (gouache).

COMPÉTENCE 1 – Réaliser des créations plastiques personnelles

Cheminement de l’élève : il apprend à utiliser chacune des étapes de la démarche de création.

Composante de la compétence – Organiser les éléments résultant de ses choix

Critères d’évaluation

  • Utilisation pertinente de gestes transformateurs spontanés et précis

Attentes de fin de cycle : sa réalisation résulte de gestes spontanés et précis, d’une utilisation pertinente du langage plastique et d’une organisation cohérente des éléments qui la composent.

COMPÉTENCE 3 – Apprécier des œuvres d’art, des objets culturels du patrimoine artistique, des images médiatiques, ses réalisations et celles de ses camarades

Cheminement de l’élève : il découvre des œuvres qui révèlent des traces socioculturelles de la période artistique qui les a vues naître. Ces découvertes contribuent à enrichir son observation et lui permettent d’étayer davantage son appréciation et de s’ouvrir à la diversité culturelle.

Composante de la compétence – Examiner une œuvre d’art, un objet culturel du patrimoine artistique ou une image médiatique au regard d’aspects socioculturels

Critères d’évaluation

  • Établissement de liens entre un ou des extraits d’œuvres et des traces d’ordre socioculturel

Attentes de fin de cycle : son propos contient des considérations d’ordre plastique, personnel et parfois socioculturel. Ces considérations sont liées aux critères d’appréciation et appuient la décision retenue.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES INNUS

Par Anne-Marie André / Uashat, Qc

OBJECTIF GLOBAL

Les objectifs pédagogiques innus veulent susciter chez l’enfant la connaissance et le respect de son groupe ethnique, de son environnement et de ses traditions et favoriser la découverte des divers aspects de la vie innue d’hier et d’aujourd’hui.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX

2. Explorer l’environnement naturel des Innus

3. Apprendre les diverses traditions transmises par les anciens

OBJECTIFS TERMINAUX

2.5 Nommer les éléments naturels au campement en forêt

2.5.6 Stimuler l’enfant à exprimer ses sentiments envers la nature qui l’entoure.

3.4 Se familiariser avec les légendes innues

3.4.1 Prendre connaissance d’une légende ayant trait à la vie d’un animal en forêt.

Tous droits réservés © 2016 ETAPMANITU