DÉVELOPPEMENT PERSONNEL – ARTS VISUELS / Citoyenneté – Découpage – 2e cycle du primaire


LE COLLECTIF PAR LE BAS-RELIEF PROJET Créer un bas-relief en carton en établissant les liens de chacun des acteurs d’une communauté. AGENT DE LA FAUNE – Bas-relief en carton sur carton, 7 ½ x 2 x 8 ½ pouces . Bien que les cours s’étendent généralement sur trois sessions d’une heure chacune, ce cours, créé

LE COLLECTIF PAR LE BAS-RELIEF

PROJET

Créer un bas-relief en carton en établissant les liens de chacun des acteurs d’une communauté.

AGENT DE LA FAUNE – Bas-relief en carton sur carton, 7 ½ x 2 x 8 ½ pouces

.

Bien que les cours s’étendent généralement sur trois sessions d’une heure chacune, ce cours, créé pour des élèves en adaptation scolaire, s’étend sur quatre heures à raison d’une heure vingt minutes chacune.

MATÉRIEL

LE MATÉRIEL D’ART EST FOURNI PAR ETAPMANITU

1. Papier 11 x 17 pouces (1/élève)

2. Crayon mine, gomme à effacer et crayon feutre noir

3. Carton noir (rigidité moyenne) 8 ½ x 13 pouces (1/élève)

4. Carton blanc (rigidité moyenne) 24 x 36 pouces (1/classe)

5. Ciseaux

6. Colle en bâton

7. Papier à tracer 5 ½ x 8 ½ pouces (1/élève)

LANGAGE PLASTIQUE

Forme : arrondie, angulaire

Ligne : courbe, droite, horizontale, verticale, oblique, brisée, circulaire

Organisation de l’espace : superposition

Représentation de l’espace : perspective avec chevauchement

Technique : découpage

.

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Vidéo sur le mode de vie innu Enseignement traditionnel – Production Manitu inc.

Portage – Durée : 5 min 10 s.

.

Exercices de base

.

.

.

.

.

.

Carnet de traces

.

.

Ce projet est financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

.

CONTENU DU CARNET DE TRACES

Les élèves fabriquent un carnet de traces de 8 pages et compilent les informations suivantes :

PAGE COUVERTURE : dessiner les lignes de contour d’un personnage ; écrire son nom en bas au centre.

Page 2 : écrire le nom des outils nécessaires à une profession.

Page 3 : écrire trois services offerts.

Page 4 : écrire une liste de professionnels : personnages importants dans une société.

Page 5 : écrire une liste des valeurs repérées dans la vidéo.

Page 6 : dessiner l’environnement (sommaire) dans lequel un professionnel évolue.

Page 7 : dessiner quatre bonhommes allumettes dans quatre carrés égaux.

Page 8 : dessiner un bonhomme allumette dans la pose d’un personnage en action.

Réalisation d’un carnet de traces

.

.

ÉTAPES DU COURS

Jour 1

PRÉPARATION

Préparer sur le TBI : la vidéo sur le mode de vie innu pour le visionnement ;

.

Donner à chaque élève :

– un papier 11 x 17 pouces

– un crayon feutre noir

.

 1. Présentation de l’artiste et du projet. Qu’est-ce qu’un bas-relief ? C’est un type de sculpture ou de modelage. Sa particularité est de ne présenter qu’un faible relief, le sujet représenté ne se détachant que faiblement du fond, il y reste engagé.

2. Visionner la vidéo sur le mode de vie des Innus Portage Production Manitu inc. Durée : 5 min 10 s.

3. L’élève réalise un carnet de traces en manipulant et en pliant un papier 11 x 17 pouces en 8 carrés égaux. Il repère la page couverture et écrit son nom au bas de la page. Il numérote ensuite les pages de 2 à 8 dans les coins extérieurs.

4. Se sensibiliser à un ensemble de valeurs de l’ordre du vivre-ensemble. Écrire une liste au tableau : à partir de la vidéo, trouver des valeurs indispensables à la vie de groupe (ex. : le partage, la solidarité, etc.). Écrire cette liste dans le carnet de traces, page 5.

5. Écrire une liste de métier au tableau (ex. : médecin, épicier, etc.). Écrire, page 4. Écrire le métier privilégié (s’il n’est pas déjà inscrit à la liste), et l’entourer au crayon feutre noir. À l’aide de traits, relier le métier aux valeurs.

.

6. Trouver et écrire deux ou trois services que l’on compte offrir à la société (ex. : protection des animaux, conservation de la faune), page 3.

7. Trouver et écrire les outils nécessaires au bon fonctionnement de ses fonctions (ex. : lunettes d’approche, arme blanche, sifflet, boyau d’arrosage, etc.), page 2.

.

8. Dessiner un environnement (de base) dans lequel le personnage évolue, page 6. Écrire le nom de l’endroit en bas de la page.

.

Entre le jour 1 et le jour 2

L’enseignant s’assure de la compréhension de l’élève et vérifie que la cueillette de l’information soit conforme aux attentes : valeurs (page 5), métiers (page 4), services (page 3), outils (page 2), environnement de base (page 6).

Jour 2

PRÉPARATION

Préparer sur le TBI : les exercices de base pour consultation ;

.

Imprimer le document sur le mannequin.

.

Redonner à chaque élève son carnet de traces ainsi que :

– une photocopie du document sur le mannequin (1/table)

– un crayon feutre noir

.

9. Ajouter à la liste les métiers choisis par les pairs (qui n’y figure pas) et entourer le nom de ceux que l’on croit avoir besoin (page 4).

10. Diviser la page 7 du carnet de traces en quatre sections égales et dessiner quatre bonhommes allumettes de façon à ce qu’ils touchent aux quatre côtés du carré.

.

11. Dessiner un bonhomme allumette en action, dans la pose qu’il aurait s’il était en fonction, page 8. Ajouter de petits cercles aux articulations. Voir : LE MANNEQUIN.

.

12. Démonstration : comment améliorer son dessin ? Redessiner le personnage sur la page couverture du carnet de traces en ajoutant les vêtements, les accessoires et les outils (ex. : chapeau, boyau d’arrosage, jumelles, etc.). 

13. Tracer les lignes de contour du personnage, page couverture. Remplir l’intérieur du dessin au crayon feutre noir (ombre chinoise). Pour éviter les taches, placer une feuille entre la page couverture et la page 2.

.

Entre le jour 2 et le jour 3

L’enseignant s’assure que les éléments suivants figurent dans les carnets de traces : quatre bonhommes allumettes (page 7), un bonhomme allumette en action (page 8), un personnage, outils et vêtements (page couverture).

Jour 3

PRÉPARATION

Redonner à chaque élève son carnet de traces ainsi que :

– un crayon feutre noir

– un carton noir (rigidité moyenne) 8 ½ x 13 pouces

– un carton blanc 8 ½ x 11 pouces

– des ciseaux

– un bâton de colle

– un papier à tracer 5 ½ x 8 ½ pouces

.

14. Ouvrir le carnet de traces de façon à ce que la page couverture et la page 6 soient côte à côte. Sur du papier à tracer, retracer les lignes de contour du personnage et son environnement (côte à côte).

.

15. Séparer les deux parties.

.

16. Diviser un carton noir de 13 x 8 ½ pouces en trois parties : 5 ½, 2 et 5 ½ pouces, tracer les lignes à l’aide d’un surligneur. Appliquer la colle à l’intérieur des formes. Coller le personnage à l’envers sur la partie inférieur gauche. Coller l’environnement (placer le ciel vers le haut), en dessous (sous le carton) dans le coin supérieur droit.

.

Puisque le papier est transparent, on peut le placer dans le sens désiré.

.

15. Dessiner des éléments (ex. : des flammes, feuillage) sur le même côté que les collages.

.

16. Découper sur les lignes de contour. Plier sur les lignes. Coller sur un grand carton blanc. Éclairer de façon à créer des ombrages.

.

CONCLUSION

Réflexions et évaluation des mesures à prendre pour son développement personnel.

EXTENSIONS

1. Autoévaluation à partir d’une fiche.

2. Coucher le support sur le sol (grand carton blanc), placer et déplacer tous les bas-reliefs jusqu’à ce qu’ils soient en ordre croissants (les plus petits en haut et les plus grands en bas). Coller tous les éléments à partir du haut du grand carton blanc. Coller, ici et là, les morceaux conservés. Ajouter des éléments en avant plan en haut et en bas (ex. : végétation, animaux, maisons, etc.).

3. En utilisant une ficelle blanche (ou fil à coudre), entourer son personnage (faire un noeud) et relier tous les personnages jugés nécessaires à sa survie (se référer à la page  4). Couper le fil à quelques pouces du dernier personnage pour laisser la place à de nouveaux arrivants.

GLOSSAIRE

Bas-relief : type de sculpture ou de modelage. Sa particularité est de ne présenter  qu’un faible relief, le sujet représenté ne se détachant que faiblement du fond, il y reste engagé.

.

.

CONTENU D’APPRENTISSAGEMINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC

À la fin du 2e cycle, l’élève doit pouvoir :

Établir des relations entre ce qu’il est, ce qu’il expérimente dans ses relations aux autres et à l’environnement et ce qu’il découvre des exigences de ces relations : les exigences de la vie en groupe ; importance de mettre ses talents et ses capacités au profit de tous

Accroître son estime de soi

Se sensibiliser à un ensemble de valeurs de l’ordre du vivre-ensemble

COMPÉTENCE 1 – Comprendre des situations de vie en vue de construire son référentiel moral

Cheminement de l’élève : il découvre de nouvelles valeurs et sa vision de l’être humain devient de plus en plus riche et complexe.

Composante de la compétence – Analyser, dans son milieu, des situations de vie et les repères pour agir qui y sont associés

Critères d’évaluation

  • Identification des repères pour agir présents dans ses exempts (interdits, règles, droits, normes, valeurs, façons de voir les vivants, etc.)

Attentes de fin ce cycle : il manifeste sa compréhension du vivre-ensemble dans des groupes en expliquant ce que chacun de ses groupes d’appartenance lui apporte et ce qu’il leur apporte en retour.

COMPÉTENCE TRANSVERSALE 7 – Structurer son identité

Évolution de la compétence : il fait des choix en fonction de ses forces et des valeurs auxquelles il adhère.

Composante de la compétence – Prendre conscience de sa place parmi les autres: reconnaître son appartenance à une collectivité

Critères d’évaluation

  • Identification des moyens à mettre en oeuvre pour son développement personnel

DOMAINE GÉNÉRAUX DE FORMATION – Vivre ensemble et citoyenneté Intention éducative
Permettre à l’élève de participer à la vie démocratique de l’école ou de la classe et de développer des attitudes d’ouverture sur le monde et de respect de la diversité.

Axe de développement – Valorisation des règles de vie en société et des institutions démocratiques

  • Acteur de la vie démocratique (individus, représentants, groupe d’appartenance) et de respect des personnes dans leur rôle

LIEN CULTUREL – Enseignement traditionnel Portage Production Manitu inc. Durée : 5 min 10 s.

LIENS ARTISTIQUES

La formation en arts plastiques alphabétise visuellement l’élève, développe son potentiel créateur au regard du monde visuel et ses habiletés à symboliser, à exprimer et à communiquer par le biais de l’image.

À la fin du 2e cycle, l’élève doit pouvoir :

Déchirer, entailler, découper, plier, friser, enduire une surface de colle (papier et carton).

COMPÉTENCE 1 – Réaliser des créations plastiques personnelles

Cheminement de l’élève : il transforme des matériaux dont l’utilisation est plus exigeante. Il exploite des agencements cohérents des éléments dans l’espace, tout en enrichissant ses idées de création grâce au partage avec les autres.

Composante de la compétence – Exploiter des idées de création inspirées par une proposition

Critères d’évaluation

  • Relation entre sa réalisation et la proposition de création
  • Utilisation pertinente de gestes transformateurs spontanés et précis

Attentes de fin ce cycle : liée à la proposition de création, elle traduit sa perception du réel. Elle résulte de gestes spontanés et précis, d’une utilisation pertinente du langage plastique et d’une organisation cohérente des éléments qui la composent.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES INNUS

Par Anne-Marie André / Uashat, Qc

OBJECTIF GLOBAL
Les objectifs pédagogiques innus
consistent à susciter chez l’enfant la connaissance et le respect de son groupe ethnique, de son environnement et de ses traditions et favoriser la découverte des divers aspects de la vie innue d’hier et d’aujourd’hui.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX
3. Apprendre les diverses traditions transmises par les Anciens

OBJECTIFS TERMINAUX
3.1 Trouver les valeurs transmises par les Anciens

3.1.1 À l’aide d’exemples simples tirés de la vie quotidienne trouver les valeurs véhiculées par les Anciens.

Tous droits réservés © 2016 ETAPMANITU

.

Suivant
Précédant